x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ
Cheick Moufty Abdramane SOGODOGO
Imam

Né le : 1 avril 1975

Lieu : Agboville

Nationalité : Ivoirien

Famille : Il est issu d’une famille d’une dizaine d’enfants dont le père, enseignant coranique, les a, très tôt, initiés à l’apprentissage et à la mémorisation du noble coran et à la connaissance islamique.


Biographie


Prêcheur infatigable de l’islam de paix, ses journées sont entièrement consacrées aux œuvres islamiques.
A ce jour il est titulaire d’un doctorat en théologie obtenu après de longues études à travers différents pays tels que le Burkina, Mali, Sénégal, Mauritanie, Nigeria, Niger et le Qatar.
Son long séjour passé à Médine en Arabie Saoudite lui permet de maitriser davantage le coran et se perfectionner en langue Arabe dont il maitrise parfaitement la lecture et l’écrit.
En 1996, il fait son initiation à la TIDJANIYA en Gambie auprès du CHEICK SOUARE qui l’intronise CHEICK en 2001.
Pour parfaire ses connaissances dans la tarîqat tidjaniya, il se rendra successivement :
Au Niger auprès du CHEICK Aboubacar TCHORTA
Au Nigeria auprès des petits fils du CHEICK Ousmane FODIA
Au Sénégal auprès du CHEICK Mansour SY à Tivaouane
Au Maroc auprès de CHEICK Zoubairi petit fils du CHEICK Ahmad TIJAN à Fès.
Dans le cadre de ses activités, il a visité maintes fois la France et les USA à l’invitation des musulmans de la diaspora. C’est donc le couronnement de cette dévotion à l’islam qui l’a amené à créer la Fondation Islamique Moufty Abdramane SOGODOGO (FIMAS).
La FIMAS qui a vu le jour en 2014 est un ambitieux projet sur un chantier de 1000 mètres carré. Ses actions, entièrement dédiées à la promotion des nobles valeurs de l’Islam, mais également aux actions sociales. Cet immense projet se résume en ces quelques points :
• la promotion de l’Islam : à travers la création d’une école confessionnelle islamique au siège de la fondation.
• la formation religieuse des musulmans : ouverture au siège de la fondation d’une bibliothèque islamique.
• la promotion de la solidarité islamique : création au siège de la fondation d’un centre de santé où les patients pourront se faire soigner à moindre coût.
• la recherche de la paix et du vivre ensemble : organisation hebdomadaire de prêches et de lectures coraniques.
• La lutte contre la pauvreté et l’aide aux orphelins, aux malades, aux veuves et aux nécessiteux : dons mensuel de riz, d’huile, de savon, de sel, etc, aux orphelins, aux malades, aux veuves et aux nécessiteux.
C’est ainsi qu’elle a organisé sa première cérémonie de remise de vivres et non vivres à 200 veuves et personnes en difficultés le samedi 28 mars à Abobo Plateau-Dokui.

PUBLICITÉ