PUBLICITÉ
Alain GBO
Docteur-Ingénieur

Parcours professionnel
Alain Gbo est actuellement Directeur des Opérations et de la Production du géant BP (British Petroleum)et groupes affiliés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Poste qu’il occupe depuis 2014 après avoir occupé diverses fonctions de haut niveau dans le groupe anglo-saxon à partir de 2006.


C’est en 1999 que le Docteur Alain Gbo entame sa carrière professionnelle dans le secteur du pétrole en intégrante Groupe Pétrolier Américain Baker Hughes, comme Ingénieur et assistant de recherche en Mer du Nord (Aberdeen & West of Shetland).


Un an plus tard, en 2000, il rejoint en 2000, le Groupe Canadien, Ranger Oil en Angleterre et est basé à Guildford Surrey.


Après l’acquisition de Ranger Oil par le géant canadien, Canadian Natural Resources (CNR), il est demandé à Alain Gbo de rejoindre l’équipe de travail de CNR de l’Afrique de l’Ouest couvrant le Gabon, l’Angola et la Côte d’Ivoire où le groupe canadien venait d’acquérir les Blocs CI-26 (Redéveloppement) et CI-40, le premier bloc en mer profonde (1500m de profondeur marine).


Il conçoit alors les premiers puits d’Exploration Baobab-1X et Baobab-2X et se rend en Côte d’Ivoire pour les forages et les essais de production en haute mer. Ses efforts aboutissent à la première découverte en mer profonde de la Côte d’Ivoire et devient ainsi le père de la première découverte ivoirienne en mer profonde (Deepwater).


Désormais basé en Côte d’Ivoire de 2001-2005, Alain Gbo devient le Chief Engineer (Ingénieur en Chef) du développement et de la production des Champs pétroliers Espoir et Baobab.


Alain Gbo est alors chargé du recrutement et de l’encadrement des Ingénieurs Pétroliers nationaux et des partenaires locaux (PETROCI et la direction des hydrocarbures) offshore et Onshore.


En 2006, Alain Gbo quitte CNR et rejoint la multinational BP (British Petroleum) où il lui est confié des responsabilités en Mer du Nord (UK) et ensuite dans le Golfe du Mexique (Texas-USA). En effet, de 2006 à 2010. Et de 2010 à 2013 il exerce les fonctions de Chef des Opérations de Production pour BP en Angola, Namibie et Afrique du Sud.


Parallèlement à ses activités dans le secteur pétrolier, le Docteur Alain Gbo est coopté en 1999 comme visiting Professor dans plusieurs Universités spécialisées en études minières et Pétrolières pour l’intégration des résultats de recherche dans l’Industrie Pétrolière. C’est ainsi qu’il visite régulièrement l’University of Texas at Austin, University of Kuala Lumpur en Malaisie, The Petroleum Institute of Middle East basé à Abu Dhabi, The Royal School of Mines Imperial College London UK.
Parcours académique


Titulaire d’un BAC C mention Bien obtenu en 1989, Alain Gbo atterrit à Faculté des Sciences et Techniques-Maths-Physiques-Chimie-Technologie (FAST-MPCT) où il décroche coup sur coup, une Maîtrise de Physique Appliquée et une maitrise en Génie Mécanique en 1993.


Il se rend ensuite à Londres, en Angleterre, où il obtient un Master en Energétique à South Bank Polytechnics (Now South Bank University London) en 1997.


Alain Gbo parachève ses études dans le domaine du pétrole en 1999 avec l’obtentiond’un Post Graduate Diploma et d’un PhD en recherche et Exploration Pétrolière à l’École Royale des Mines et du Pétrole de Londres (UK) et à l’Imperial College-University of London.


Sociétés savantes
Dr Alain Gbo est par ailleurs:
-Membre de l’Académie des Ingénieurs-Experts du Royaume-Uni (Ceng),
-Membre de l’Académie des Ingénieurs Européens (EuroING.),
-Membre à vie (Life Member) de la Société Américaine des Ingénieurs Pétroliers (MSPE#3003583),
-Membre de la Convention des Universitaires de Londres (Convocation of the University of London, une sélection des Universités d’élite du Royaume-Uni) et a droit de vote du Recteur de ce prestigieux groupe d’Universités.


Propriété Intellectuelle
Le Docteur Gbo est également:
- Titulaire de deux brevets de recherches (1998, 1999)
- Titulaire des droits de Développement de deux logiciels Oil & Gas (2000)
-Co-propriétaire du Brevet du Deepwater Capping-Stack (Dispositif d’intervention pour caper les explosions et fuites en Mer profonde, 2010)

PUBLICITÉ