PUBLICITÉ
Marcel TANNER
Président de la Fondation R. Geigy, président des Académies suisses des sciences et directeur émérite de l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH).

Né le : 1 octobre 1952

Lieu : Bale

Nationalité : Suisse

Profession : Epidémiologiste, chercheur sur le paludisme et spécialiste de la santé publique suisse


Biographie


Professeur Marcel Tanner, né le 1er octobre 1952 à Bâle, est un épidémiologiste, chercheur sur le paludisme et spécialiste de la santé publique suisse. Il est président de la Fondation R. Geigy, président des Académies suisses des sciences et directeur émérite de l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH).

Vie et carrière scientifique


Marcel Tanner a étudié la parasitologie médicale à l'Institut Tropical Suisse de Bâle. Sa thèse de doctorat portait sur les agents pathogènes de la maladie du sommeil africaine. En 1979, il s'est rendu au Cameroun pour développer des antigènes permettant d'améliorer le diagnostic de la cécité des rivières africaines. En travaillant avec les villageois, Tanner s'est rendu compte de l'ampleur de la santé publique et de ses problèmes de grande envergure. Les gens souffraient de diarrhée et de maladies respiratoires, de malaria et de dents pourries. Les maisons n'avaient pas d'électricité et les femmes puisaient l'eau potable dans une rivière isolée.

En 1981, Marcel Tanner a repris la direction du laboratoire de terrain de l'Institut Tropical Suisse (STIFL) à Ifakara en Tanzanie. Il a constamment mis en œuvre des programmes de recherche avec et pour la population locale. Son objectif était également de transférer le STIFL, fondé en 1957, dans des mains tanzaniennes. Il a ainsi établi des contacts avec le gouvernement, encouragé la coopération avec les personnes concernées dans le district de Kilombero et permis aux premiers scientifiques locaux de faire carrière au laboratoire de terrain, qu'il a développé au fil des années de coopération et de partenariat pour devenir l'Institut de santé Ifakara.

En 1984, Marcel Tanner a obtenu une maîtrise en santé publique à la London School for Hygiene and Tropical Medicine. Il devient chef du département "Santé publique et épidémiologie" de l'Institut tropical de Bâle et est nommé directeur en 1997. Sous sa direction, l'Institut tropical est devenu un institut de santé mondiale de renommée mondiale, qui compte jusqu'à 800 experts issus d'un large éventail de disciplines. Tanner est l'auteur de plus de 700 articles originaux, 51 chapitres de livres, plus de 400 rapports courts et de nombreux rapports d'évaluation pour des gouvernements et des organisations internationales.

Marcel Tanner est maintenant professeur émérite d'épidémiologie et de parasitologie à l'Université de Bâle, où il a également été doyen entre 2002 et 2004. Entre 2016 et 2020, il a été président des Académies suisses des sciences. En 2019, il a été élu - initialement ad interim - président des Académies Suisses des Sciences. Il préside également la Fondation R. Geigy.


Engagement


M. Tanner a lancé et soutenu de nombreuses initiatives visant à lutter contre les maladies négligées ainsi que les maladies de la pauvreté dans les pays du Sud. Par exemple, il a été membre fondateur de Medicines for Malaria Venture (MMV)[10][11] ou de Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDI)[12]. En tant que directeur du Swiss TPH et de ses institutions partenaires, notamment en Tanzanie, il a joué un rôle de premier plan dans le développement de vaccins contre le paludisme. [Le premier vaccin contre la maladie (RTS,S) a été introduit de manière systématique dans une phase pilote dans trois pays africains (Kenya, Ghana, Malawi) en 2019[14]. Marcel Tanner part du principe qu'il ne suffit pas de développer de nouveaux médicaments ou vaccins sans investir dans le renforcement des systèmes de santé faibles et la formation d'experts locaux. Il soutient donc fortement les jeunes chercheurs des pays défavorisés et leur formation. Ce faisant, il critique également le système scientifique actuel : "La formation des jeunes chercheurs est bien plus importante que cette course aux publications scientifiques et à l'évaluation via les facteurs d'impact".

Tanner est également président de la Fondation R. Geigy, membre du conseil d'administration de l'hôpital universitaire de Bâle et membre de nombreuses autres fondations et organisations scientifiques telles que la Fondation Gebert-Rüf, la Fondation pour les diagnostics innovants (FIND), l'INCLEN Trust, la Fondation Botnar ou l'Institut Novartis pour les maladies tropicales En avril 2020, Tanner a été nommé membre du conseil consultatif de la Task Force scientifique nationale COVID-19.


Récompenses


Marcel Tanner est le lauréat de nombreux prix et distinctions, tels que :

- 2008 - Doctorat honorifique de l'Université de Neuchâtel.

- 2015 - Prix de la recherche transdisciplinaire des Académies suisses des sciences.

- 2018 - Nomination en tant que Haut représentant du Partenariat des pays européens et en développement sur les essais cliniques (EDCTP).

- 2018 - Membre de l'Académie africaine des sciences (AAS)

- 2018 - Grand Jet d'Or de Genève du Geneva Health Forum (GHF)

- 2020 - Docteur honoris causa de l'Université de Zurich

PUBLICITÉ